WiPT La Rochelle: Caroline, qualifiée PokerGirlz revient sur son tournoi


Après avoir gagné son ticket live via le Special Sat Ladies organisé sur Winamax.fr, Caroline « CaRochelle » Bertaud nous raconte son tournoi et donne ses impressions via ce beau petit compte rendu. Bonne lecture ! Prochaine étape qualificative: Mardi 11 décembre pour Dunkerque. (Plus d'info ici)

- J'aurai bien aimé faire un long résumé de cette étape live de La Rochelle.

- J'aurai bien aimé pouvoir profiter de cette structure.

- J'aurai bien aimé jouer la TF.

- J'aurai bien aimé passer une journée sans enfants (nan, pardon, ça je dois pas le dire...).

Mais malheureusement mon tournoi se résume à 55 minutes, deux mains jouées (sans compter les un ou deux flops que je vois parce que la table limp beaucoup).

En fait, le niveau n'est pas très relevé sur ma table, mis à part un joueur de mon club qui jouera la table finale. Trois des neufs joueurs qui composent la table soulèvent leurs cartes hors de l'espace de jeu pour regarder leurs mains, deux ne savent pas qu'il faut donner des cartes au joueur fantôme, et le move préféré préflop est le limp, call, check !

Je savais en venant ici que la forme de jeu ne ferait pas tout, il fallait des mains, et des rencontres. Au bout d'un bon gros quart d'heure sans avoir vu la moindre main potentiellement jouable, j'ouvre KK en position de HiJack. J'imagine tout de suite que je vais me gaver sur ce coup. Comme sur beaucoup de coups précédents, nous avons donc limp UTG, limp UTG+1. Les blinds sont à 75/150. Je ne veux pas slowplay mes rois. Trop dangereux. Il y a déjà 575 dans le pot, si j'avais limpé aussi, cela ferait 825, je relance donc à 800. Les joueurs restant à parler jettent leurs cartes, UTG hésite puis call. UTG jette.

Flop Q T 5 rainbow. Je ne suis pas mal sur ce board mais le QT me fait un peu peur. UTG check, je bet à 1200. Elle tank un peu puis call. River 7. UTG check, je bet 1500. Comme au tour précédent, elle hésite puis paie. La joueuse n'est pas très fine. Je la vois donc soit sur un AT, elle ne se sent pas très sûre de la valeur de sa paire de 10 ; voire pire sur un Ax, et amoureuse de son A qu'elle est, elle va à la pêche à l'as... Je suis quasi sûre qu'elle n'a pas la dame sinon, c'est elle qui aurait ouvert les hostilités.

Tombe alors la river : l'as ! La seule carte que je ne voulais pas voir... Et là, mademoiselle instant bet 3000 ! Quand je parlais de finesse... J'hésite un peu, mais la décision n'est pas difficile à prendre, je ne bats rien sur ce board !

Je la regarde avec mépris en lui disant "t'es allée payer cher ton as... c'est bien..." en trouvant quand même gonflé d'aller bet river alors qu'on a joué au fish toute la main !

Je fold évidemment en jetant mes cartes face ouverte sur le board... et elle me montre fièrement son KJ ! Un joueur a le culot de lui dire "bien joué" ! Qu'est-ce que j'aime pas jouer ces joueurs !!

Pour le coup, j'ai perdu gros sur ce coup 3500 sur un tapis de 15K. Après, je repars en « poubelleland », mains sans aucun intérêt, et les joueurs de la table étant des bons payeurs, inutile d'aller s'engouffrer dans un bluff qui serait payé.

La deuxième et dernière main que je joue, qui signera ma sortie est la paire de 9. Les blinds sont à 150/300. Il me reste 11K. J'ai presque la même position que sur le coup précédent, je suis juste une place avant, et vilaine de mon précédent coup est donc BB.

UTG+2 a fait un minraise à 600, callé par UTG+3. J'hésite. Je ne veux pas just call, et si je 3bet que va-t-il se passer ? Si je 3bet, disons que je le fais entre 1500 et 1800. Après il me reste moins de 10K. Les joueurs en face sont-ils capables de 4bet ? Si oui, suis-je prête à boiter ou à folder ? Avec quoi, ont-ils minraise et call ?

Pour le relanceur initial, je le vois quasi sûre avec Ax ou KQ à KT. Ce joueur a raisé à 1K préflop sur des blinds 50/100 ! Probablement pour protéger des pockets. Je le mets donc sur un bon kicker. Mais il a également su jeter son jeu quand trop de jetons étaient demandés. Je ne dois pas hésiter trop longtemps car la force de ma main va perdre de la valeur. Les idées fusent dans ma tête pour que finalement, je décide d'envoyer tous mes jetons (en me disant juste après que j'ai merdé, j'aurais pû attendre un meilleur spot)... Fold, fold, ... BB re-vérifie ses cartes et call en me demandant combien. UTGs fold. Elle ouvre les rois qui tiennent.

Je suis out, au bout de 55 minutes, dégoûtée d'avoir à moitié tilté... cette joueuse aura finalement eu raison de tout mon tapis...

Merci Caroline.

Crédit photos et coverage: Site winamax

 

Après avoir gagné son ticket live via le Special Sat Ladies organisé sur Winamax.fr, Caroline « CaRochelle » Bertaud revient sur son tournoi avec ce beau petit compte rendu. Bonne lecture.

 

 

J'aurais bien aimé faire un long résumé de cette étape live de La Rochelle. J'aurais bien aimé pouvoir profiter de cette structure. J'aurais bien aimé jouer la TF. J'aurais bien aimé passer une journée sans enfants (nan, pardon, ça je dois pas le dire...). Mais malheureusement mon tournoi se résume à 55 minutes, deux mains jouées (sans compter les un ou deux flops que je vois parce que la table limp beaucoup).

 

En fait, le niveau n'est pas très relevé sur ma table, mis à part un joueur de mon club qui jouera la table finale. Trois des neufs joueurs qui composent la table soulèvent leurs cartes hors de l'espace de jeu pour regarder leurs mains, deux ne savent pas qu'il faut donner des cartes au joueur fantôme, et le move préféré préflop est le limp, call, check !

 

Je savais en venant ici que la forme de jeu ne ferait pas tout, il fallait des mains, et des rencontres. Au bout d'un bon gros quart d'heure sans avoir vu la moindre main potentiellement jouable, j'ouvre KK en position de HiJack. J'imagine tout de suite que je vais me gaver sur ce coup. Comme sur beaucoup de coups précédents, nous avons donc limp UTG, limp UTG+1. Les blinds sont à 75/150. Je ne veux pas slowplay mes rois. Trop dangereux. Il y a déjà 575 dans le pot, si j'avais limpé aussi, cela ferait 825, je relance donc à 800. Les joueurs restant à parler jettent leurs cartes, UTG hésite puis call. UTG jette.

 

Flop Q T 5 rainbow. Je ne suis pas mal sur ce board mais le QT me fait un peu peur. UTG check, je bet à 1200. Elle tank un peu puis call. River 7. UTG check, je bet 1500. Comme au tour précédent, elle hésite puis paie. La joueuse n'est pas très fine. Je la vois donc soit sur un AT, elle ne se sent pas très sûre de la valeur de sa paire de 10 ; voir pire sur un Ax, et amoureuse de son A qu'elle est, elle va à la pêche à l'as... Je suis quasi sûre qu'elle n'a pas la dame sinon, c'est elle qui aurait ouvert les hostilités.

 

Tombe alors la river : l'as ! La seule carte que je ne voulais pas voir... Et là, mademoiselle instant bet 3000 ! Quand je parlais de finesse... J'hésite un peu, mais la décision n'est pas difficile à prendre, je ne bats rien sur ce board !

 

Je la regarde avec mépris en lui disant "t'es allée payer cher ton as... c'est bien..." en trouvant quand même gonflé d'aller bet river alors qu'on a joué au fish toute la main !

 

Je fold évidemment en jetant mes cartes face ouverte sur le board... et elle me montre fièrement son KJ ! Un joueur a le culot de lui dire "bien joué" ! Qu'est-ce que j'aime pas jouer ces joueurs !!

 

Pour le coup, j'ai perdu gros sur ce coup 3500 sur un tapis de 15K. Après, je repars en « poubelleland », mains sans aucun intérêt, et les joueurs de la table étant des bons payeurs, inutile d'aller s'engouffrer dans un bluff qui serait payé.

 

La deuxième et dernière main que je joue, qui signera ma sortie est la paire de 9. Les blinds sont à 150/300. Il me reste 11K. J'ai presque la même position que sur le coup précédent, je suis juste une place avant, et vilaine de mon précédent coup est donc BB.

 

UTG+2 a fait un minraise à 600, callé par UTG+3. J'hésite. Je ne veux

pas just call, et si je 3bet que va-t-il se passer ? Si je 3bet, disons que je le fais entre 1500 et 1800. Après il me reste moins de 10K. Les joueurs en face sont-ils capables de 4bet ? Si oui, suis-je prête à boiter ou à folder ? Avec quoi, ont-ils minraise et call ?

 

Pour le relanceur initial, je le vois quasi sûre avec Ax ou KQ à KT. Ce joueur a raisé à 1K préflop sur des blinds 50/100 ! Probablement pour protéger des pockets. Je le mets donc sur un bon kicker. Mais il a également su jeter son jeu quand trop de jetons étaient demandés. Je ne dois pas hésiter trop longtemps car la force de ma main va perdre de la valeur. Les idées fusent dans ma tête pour que finalement, je décide d'envoyer tous mes jetons (en me disant juste après que j'ai merdé, j'aurais pû attendre un meilleur spot)... Fold, fold, ... BB re-vérifie ses cartes et call en me demandant combien. UTGs fold. Elle ouvre les rois qui tiennent.

 

Je suis out, au bout de 55 minutes, dégoûtée d'avoir à moitié tilté... cette joueuse aura finalement eu raison de tout mon tapis...