Pur produit de la nouvelle génération online, la dernière recrue du Team Winamax est une joueuse de choc et de charme, l'une des rares vraies "grindeuses" au féminin du circuit professionnel français. Après avoir réalisé une progression fulgurante sur les plus belles tables de cash-game du Net, Gaëlle Baumann parcourt maintenant le circuit live à la quête de son premier titre majeur.

C’est à l’autre bout du monde que Gaëlle Baumann a trouvé le poker… Durant ses études d’anglais à Perth, en Australie. Invitée par des amis à rejoindre une table un soir, Gaëlle bénéficie de la proverbiale chance du débutant : « J’ai rasé la table ! » se rappelle-t-elle.

Nous sommes en 2007 et cette heureuse introduction au poker pousse Gaëlle à poursuivre l’expérience : elle dépose 100 euros en ligne, en se fixant une barrière radicale : «  Si je les perds, j’arrête tout ! » Un pas qu’elle n’aura jamais à franchir : Gaëlle prend ses marques, progresse, et rapidement les victoires en SNG s’enchaînent.

Un premier triomphe en MTT, pour un prix de 1 500 dollars, vient confirmer son potentiel. Cependant, elle perdra rapidement cette somme, la poussant à délaisser les tournois en 2009 pour se tourner vers une autre discipline maîtresse, le cash-game.

Plusieurs milliers de mains et 7 000 dollars de gains plus tard, Gaëlle s’est fait une place sur les tables de cash-game en ligne, et son talent est repéré par la communauté des « Limpers », et on lui fait une offre qu’elle ne peut refuser : se faire coacher par quelques-uns des meilleurs joueurs de CG français.

Six mois durant, Gaëlle va progresser à toute vitesse sous la tutelle de lumières comme Cyril André, Alexandre Luneau et Nicolas Ragot. Durant cette période, Gaëlle accumulera 22 000 dollars : dans le petit monde du poker professionnel français, on la reconnaît désormais comme l’une des seules vraies « grindeuses » au féminin.

Une notoriété qui mènera Gaëlle à relever un nouveau défi début 2012. Un an et demi après avoir décidé de faire du poker son métier, la voilà intronisée à 28 ans au sein de l’équipe de poker la plus titrée d’Europe, le Team Winamax, pour disputer les tournois les plus prestigieux du circuit pro, et, selon ses mots, « vivre de nouvelles expériences, diversifier mes compétences et connaître une vraie cohésion entre joueurs. »

Dès son second European Poker Tour en tant que joueuse sponsorisée, Gaëlle parvient à se hisser dans l’argent lors de la Grande Finale de Monte Carlo (75ème – 15,000€). Elle se présente un mois plus tard à Las Vegas et marque les esprits à l’occasion des World Series of Poker… En atteignant l’argent sur ses trois tournois disputés, la strasbourgeoise a réalisé une belle performance en soi. Ses résultats relèvent eux de l'exploit.

Après une place payée dans une épreuve de No-Limit Hold’em, Gaëlle se hisse en demi-finale du Ladies Championship (15ème), tournoi ayant regroupé 936 concurrentes. Mais c’est à l’occasion du plus beau tournoi du monde, le Main Event, que la joueuse du Team Winamax révèle son immense talent au grand jour. En sept jours de combat et plus de 70 heures de poker, Gaëlle connait de multiples sensations : la conclusion d'une seconde journée en position de chipleader, un formidable engouement médiatique international, puis l’accession à la pré-table finale. Des 6598 joueurs au départ, Gaëlle réussit finalement à se hisser à la dixième place, empochant 590,442$ et signant la plus belle performance féminine sur ce tournoi depuis 17 ans !

Quand elle n’est pas à la quête de son premier titre majeur dans les salles de jeu d’Europe et d’Amérique, Gaëlle enchaîne les sessions de cash-game sur Winamax depuis son appartement sur l’île de Malte, depuis la 2€/4€ jusqu’à la 10€/20€, sous le pseudonyme de « O RLY ». Source: Winamax

 


PROFIL

Pays : France

Date de naissance : 26 Avril 1983

Localisation: Londres

Pseudo : O RLY

Main Préférée : JhTh

Joues depuis : 2007

Style poker : TAG

Variante Préféré : NLHE

Poker Room Favorite : Winamax

Classement Pokergirlz 2012 : 2eme